Agri79 Informations 28 juillet 2016 à 08h00 | Par Maéva Pallas

50% des frais de remplacement subventionnés

Le service de remplacement constate une augmentation des demandes pour le motif de congés.Ces demandes ont presque doublé en dix ans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Bruno Compagnon

Le service de remplacement permet aux agriculteurs qui souhaitent prendre quelques jours de congés de partir l’esprit tranquille. Un salarié avec les compétences correspondant aux besoins de l’exploitation est mis à disposition. Après une phase de prise de consignes initiale, l’exploitant peut prendre du temps pour lui et ses proches. Ces temps de repos peuvent être pris à n’importe quel moment de l’année. Faire appel au service de remplacement pour les vacances n’est pas encore un réflexe pour de nombreux agriculteurs et agricultrices. Néanmoins, en 2014, 21 372 agriculteurs l’ont utilisé pour le motif de congés à l’échelle nationale, soit une augmentation de près de 83 % par rapport à 2005.


En Poitou-Charentes, une augmentation des demandes ces dernières années a également été constatée, et le phénomène s’accélère (+ 32 % entre 2012 et 2014).
De plus, le crédit d’impôt congés permet d’être remboursé de 50 % des frais de remplacement dans la limite de 14 jours par an (fractionnables) et par exploitation. Si le crédit d’impôt excède l’impôt dû, il est restitué.
Pour les associés en Gaec, la transparence Gaec s’applique jusqu’à un maximum de quatre associés. Pour les autres groupements ou sociétés, les associés sont libres de se répartir les 14 jours entre eux comme il leur convient. Le crédit d’impôt est ensuite réparti entre chaque associé à proportion des droits qu’ils détiennent chacun dans la société.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 29 juillet 2016

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui