Agri79 Informations 21 juin 2018 à 14h00 | Par Sophie Valance et Marion Benoit

Bovins viande : limiter les concentrés en ration d’engraissement

La station d’évaluation des Établières, en Vendée, a mené une étude pendant deux ans visant à limiter les correcteurs azotés dans les rations d’engraissement par l’apport d’ensilage d’herbe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Il est recommandé d’obtenir un taux de matière sèche supérieur à 35 - 40 % pour assurer la bonne valorisation de l’ensilage d’herbe par les animaux. (© N.C.)

out éleveur qui engraisse est à la recherche d’un bon niveau de rentabilité, à travers de bonnes performances techniques, tout en limitant la durée de finition et en maîtrisant le coût alimentaire des rations. L’objectif de l’essai mené aux Etablières entre 2015 et 2017 était de réduire le correcteur azoté dans les rations d’engraissement de jeunes bovins et vaches de réforme par l’apport d’un ensilage d’herbe de qualité, en complément du maïs ensilage.

Composition des rations
Les rations testées sur les jeunes bovins sont composées d’ensilage de maïs et/ou ensilage d’herbe, complémenté avec du blé et du tourteau de soja ainsi qu’avec de la paille. Trois modalités sont ainsi testées : un lot recevant la ration témoin composée de 100 % d’ensilage de maïs, un lot recevant une ration composée d’1/3 d’ensilage d’herbe et 2/3 d’ensilage de maïs, un dernier lot recevant une ration à base de 50 % d’ensilage d’herbe et 50 % d’ensilage de maïs.
La proportion de concentrés est équivalente entre les trois modalités. Seule la proportion de soja varie, ajustée avec le blé en fonction de la modalité testée (plus l’herbe augmente et plus le soja diminue, compensé par du blé). Les rations sont distribuées à volonté, avec au minimum 5 % de refus.
De la même manière, la ration témoin distribuée de façon rationnée aux vaches de réforme était composée d’ensilage de maïs complémenté avec du tourteau de soja et de la paille. Le lot expérimental recevait quant à lui une ration composée de 2/3 d’ensilage d’herbe et 1/3 d’ensilage de maïs, sans correcteur azoté, avec de la paille à disposition.
Pour les vaches de réforme comme pour les jeunes bovins, l’équilibre visé est de 95 g de PDI/UF.

Lire la suite dans Agri 79 du 22 juin 2018

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui