Agri79 Informations 26 juillet 2018 à 09h00 | Par Fanny Costes

Circuits courts : où en sont les Deux-Sèvres ?

En France, une dynamique de développement de circuits courts est à l’œuvre, portée par la volonté de modifier un modèle de production et de distribution trop éloigné du consommateur et peu valorisant pour les agriculteurs. Les Deux-Sèvres n’échappent pas à ce mouvement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cinq magasins de producteurs, comme ici à Niort Mendès-France, font partie du réseau Bienvenue à la ferme ; un sixième devrait voir le jour à Bressuire cet automne.
Cinq magasins de producteurs, comme ici à Niort Mendès-France, font partie du réseau Bienvenue à la ferme ; un sixième devrait voir le jour à Bressuire cet automne. - © Plaisirs fermiers

Dans le département des Deux-Sèvres, 81 producteurs appartiennent au réseau Bienvenue à la ferme ; 14 Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) et 6 ruches de La Ruche qui dit oui (réseau de communauté d’achats) ont été créées et regroupent des centaines de producteurs. Des structures auxquelles s’ajoutent les cinq magasins de producteurs montés depuis 2009 - avant l’ouverture, cet automne, d’un sixième à Bressuire - avec l’identité commerciale Plaisirs Fermiers. Autant de relais de distribution qui maillent peu à peu un réseau de circuits courts sur le territoire.

le phénomène a pris de l’ampleur. Porté notamment par une demande accrue des consommateurs. « Notre enquête commune avec l’Institut national de la consommation et l’Inra en 2013 a révélé que 42 % des ménages consommaient en circuits courts. Des modes d’achat qui représentaient déjà 25 % de leurs dépenses alimentaires. Ce n’est pas rien donc », indique Laurence Rouher, ingénieur agronome et animatrice circuits courts pour l’Afipar (association de formation et d’information des paysans et des ruraux).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui