Agri79 Informations 19 avril 2018 à 10h00 | Par Anne Frintz

Biométhane : des agriculteurs des Deux-Sèvres pionniers

Dernière ligne droite pour la SAS Gazteam Énergie : mi-août, elle démarrera à Combrand son unité de méthanisation agricole, la première en France à utiliser le procédé Kompogas de digestion anaérobie pour la fermentation par voie sèche continue.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La mise en route de cette unité de méthanisation mi-août doit permettre aux sept associés de valoriser eux-mêmes leur fumier, sur place, pour gagner plus et transmettre une exploitation « hyper viable », dixit Alain Caillaud, le président de Gazteam Énergie.
La mise en route de cette unité de méthanisation mi-août doit permettre aux sept associés de valoriser eux-mêmes leur fumier, sur place, pour gagner plus et transmettre une exploitation « hyper viable », dixit Alain Caillaud, le président de Gazteam Énergie. - © Gazteam énergie

Alain Caillaud, son fils Julien et son frère Mickaël, du Gaec La Touche neuve à Combrand, à l'origine du projet, Hervé Devanne et Nicolas Loiseau, du Gaec L'Abeille à La Petite Boissière, et l'Earl Gabard, Damien et Fabrice, de Saint-Amand-sur-Sèvre, sont de véritables pionniers. Ces éleveurs de bovins racés (naisseurs-engraisseurs de Charolaises et de Blondes d'Aquitaine) des Deux-Sèvres sont les premiers agriculteurs français à construire une usine de méthanisation de matières uniquement agricoles en voie sèche continue.
Et à avoir choisi pour ce faire le procédé de Vinci Environnement, Kompogas : « le plus abouti », d'après Alain Caillaud, président de la SAS Gazteam Énergie, que les confrères ont créé en 2014, mais aussi le plus cher.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,