Agri79 Informations 02 juillet 2015 à 08h00 | Par Anne-Sophie de Gérard

« Des éleveurs de caprins sortent du système classique d’équarrissage »

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réussir

L’appel de cotisation pour l’équarrissage des caprins arrivé ces derniers jours correspond à l’année 2015 alors que celui qui est arrivé fin décembre 2014 n’était que la régularisation de celle de mai 2014 suite à la multiplication par 5,7 de cette cotisation.
« Une fois de plus », la section caprine, par la voie de son président Samuel Hérault, « dénonce avec force le modèle de financement de l’équarrissage caprin proposé par la Fnec ». « Il fait subir aux éleveurs 80% du coût global de la collecte des cadavres, alors que les autres filières n’en sont qu’entre 15 et 20% », dénonce la Fnsea 79.
Selon elle, « les chiffres de l’EDE montrent qu’un nombre important d’éleveurs, déjà éprouvés par la crise, sont en train de sortir du système classique d’équarrissage par le non-paiement de la CVO, avec tous les risques que cela comporte (sanitaires, sociétaux et environnementaux). Une fois de plus, ces chiffres seront remontés au national le 16 juillet lors d’un conseil d’administration de la Fnec pour montrer l’absurdité d’un système qui demande à l’éleveur l’équivalent de 10% environ de son revenu disponible 2014 pour l’équarrissage de ses chèvres mortes ».
La Fnsea 79 demande aux éleveurs ayant des difficultés pour le paiement de prendre contact avec l’EDE pour trouver des solutions individuellement. « Des solutions sont possibles à condition que toute la filière se mobilise et fasse, pour une fois, un peu preuve de maturité », estime-t-elle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui