Agri79 Informations 14 mai 2018 à 13h00 | Par ARVALIS Institut du végétal

Désherber le maïs fourrage au plus tôt pour plus d’efficacité

Un désherbage mal maîtrisé, une intervention tardive, un choix de produit inadapté peuvent faire perdre plusieurs tonnes de matière sèche par hectare. A contrario, un désherbage réussi garantit, au-delà du rendement, l’absence de plantes toxiques dans le fourrage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La culture du maïs est intéressante pour diversifier les modes d’action de lutte et ainsi mesurer les risques de résistance.
La culture du maïs est intéressante pour diversifier les modes d’action de lutte et ainsi mesurer les risques de résistance. - © Sylvie Beausse

Comme toutes les cultures d’été, le maïs fourrage est particulièrement sensible à la concurrence des adventices. Selon la nature et la densité de la flore, la nuisibilité mesurée peut aller jusqu’à 80 % du rendement. Pour Arvalis, le programme de désherbage doit être adapté au type de flore attendue sur la parcelle, mais aussi aux conditions climatiques de la campagne. Les interventions précoces sur adventices non levées ou à des stades très jeunes garantissent les meilleurs résultats.

Plus d'infos dans Agri 79 du 11 mai 2018

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui