Agri79 Informations 08 août 2013 à 09h18 | Par C. Picaud

Emploi saisonnier - Quatre-vingts jeunes pour castrer 150 hectares de maïs semence

La SCEA Val d'As prend en charge la production de 150 hectares de maïs semence pour le compte de quatre exploitations. Cette spécialisation de l'activité permet aussi de mieux répondre aux règles exigeantes de l'emploi saisonnier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Baptiste (sur la photo), Jean-François, Anne-Charlotte... Ils sont 80 cet été, employés par la SCEA Val d'As, à castrer les maïs. Un job d'été pour l'essentiel d'entre eux. Un travail qui demande de la rigueur.
Baptiste (sur la photo), Jean-François, Anne-Charlotte... Ils sont 80 cet été, employés par la SCEA Val d'As, à castrer les maïs. Un job d'été pour l'essentiel d'entre eux. Un travail qui demande de la rigueur. - © N.C.

Si le contrôleur comptabilise plus de 5 autofécondations sur 1 000 pieds, la parcelle est broyée. Nous attendons de nos arracheurs une certaine rapidité. Nous exigeons surtout qu'ils soient attentifs". Chaque année en juin, la SCEA Val D'As, spécialisée dans la production de maïs semences, recrute 80 jeunes pour l'étape de la castration des maïs. En amont de la saison, un travail est mené avec Pôle emploi. Les candidats ont deux samedis pour présenter leur candidature. Les inscriptions se font à la mairie d'Assais-les-Jumeaux. Globalement, il y a autant de demandes que de besoins. De nombreux jeunes reviennent d'une année sur l'autre. La castration du maïs est avant tout un "job d'été "convoité par les lycéens ou étudiants. "Nous leur offrons entre 157 heures de travail sur l'été pour ceux qui font toute la saison et 50 heures pour ceux qui n'interviennent que sur l'étape consistant à arracher les panicules", détaille Jean-Pierre Cesbron, l'un des gérants de l'entreprise. A lire la suite dans Agri 79

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui