Agri79 Informations 28 septembre 2007 à 11h49 | Par Delphine Péronnet

Exposition - Le vin et son histoire s’exposent au Musée des tumulus

« Le vin, nectar des dieux », exposition consacrée à l’histoire du vin, investit le Musée des tumulus de Bougon jusqu’au 31 décembre 2007.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« Chez les Grecs, le vin était bu allongé lors de symposium », explique Elaine Lacroix.
« Chez les Grecs, le vin était bu allongé lors de symposium », explique Elaine Lacroix. - © DR
«Le vin est l’eau remplie de soleil », disait Galilée, l’astronome italien du 17e siècle. Cette citation écrite parmi d’autres sur les cimaises du Musée des tumulus clôture le parcours de l’exposition « Le vin, nectar des dieux ». Conçue par le pôle archéologique du département du Rhône, adaptée et scénographiée au Musée des tumulus, cette exposition consacrée à l’histoire du vin invite à un véritable voyage à travers le monde, de l’Orient à l’Occident, et retrace les différents modes de consommation, de ses origines, il y a 7000 ans, jusqu’à la fin de l’Antiquité.
« C’est extraordinaire ce que l’on peut raconter sur le vin, explique Elaine Lacroix, conservatrice du musée. Le vin, c’est à la fois le plaisir et le pouvoir. C’était les puissants qui offraient le vin. Il y a également une relation très étroite avec la religion avec le vin de messe symbolisant le sang, la vie. »

L’exposition, dans une belle robe grenat
Accueilli par Dyonisos (dieu grec du vin), le public découvrira lors d’un parcours chaleureux au cœur d’étoffes grenat le vin et sa culture. Le vin, plaisir des vivants, se dévoile au gré de la céramique grecque telle que le cratère, grand vase à deux anses et emblème de la culture du vin en Grèce. « Il était bu lors du symposium, détaille Elaine Lacroix. Sa consommation était très réglementée, l’ivresse n’étant pas tolérée. »
Un flacon contenant un vin datant du 1er siècle avant J.-C.
Un flacon contenant un vin datant du 1er siècle avant J.-C. - © DR
Tandis que chez les Gaulois, le vin s’associait à la ripaille. Leur manière de boire n’a plus rien à voir avec le symposium grec, le vin est servi en abondance lors de banquets. C’est le chef de guerre qui régale, la relation à la puissance est très forte. La vaisselle est en bronze et les visiteurs pourront admirer des amphores (ancêtres de la bouteille) sabrées.
Prêtées par de nombreux musées dont le Louvre mais aussi le musée archéologique de Monterenzio (Italie), les oenochoés (variété de vases en terre cuite et en métal précieux servant à transvaser le vin), les skyphos (vases à boire)… tous ces vestiges des mondes oriental, grec, italique et gaulois racontent le vin, sans détours. De quoi étancher sa soif de connaissances vinicoles… 
Les amphores étaient sabrées.
Les amphores étaient sabrées. - © DR
A noter
De novembre à décembre puis de février à avril, le musée est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h 30 et les mercredis, samedis et dimanches de 13 h à 17 h 30.
En janvier, le musée est ouvert uniquement le dimanche de 13 h à 17 h 30. Le musée est gratuit le 1er samedi de chaque mois (sauf en juillet et en août).
Renseignements au 05 49 05 12 13 ou musee-bougon@deux-sevres.com

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui