Agri79 Informations 13 juin 2012 à 16h30 | Par G. R.

Foncier - La Safer déplore le rôle des formes sociétaires dans l’accès au foncier

La Safer voit son action entravée par la place que prennent les sociétés dans la gestion du foncier. Cette faille dans la réglementation porte préjudice à l’installation des jeunes et à ses autres missions.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pierre Baudry, directeur adjoint de la Safer, Patrice Coutin, président et Philippe Tuzelet, directeur général, constatent des carences dans la réglementation actuelle qui freinent l’installation.
Pierre Baudry, directeur adjoint de la Safer, Patrice Coutin, président et Philippe Tuzelet, directeur général, constatent des carences dans la réglementation actuelle qui freinent l’installation. - © G. R.

La Safer, outil de l’installation des jeunes agriculteurs ?
« Oui », répond sans hésitation le président Patrice Coutin. En Poitou-Charentes et en Vendée, 1 540 hectares ont été rétrocédés en faveur de l’installation sur 3 500 hectares acquis au titre de l’aménagement foncier, - soit 44% contre 31% pour la moyenne nationale - , 1 750 hectares pour de l’agrandissement ou de la restructuration, 120 hectares pour du développement local et de l’aménagement du territoire et 90 hectares pour la protection de l’environnement.
En 2011, les 18 700 notifications de ventes par les notaires ont porté sur 41 000 hectares qui se répartissent en artificialisation (2 370 hectares), espace résidentiel et de loisir (2 790 hectares), forêt (3 250 hectares), landes friches et étangs (500 hectares) et  31 800 hectares réservés au marché agricole, dont la moitié seulement est accessible à la Safer, les 15 000 autres hectares sont pour la plupart des terres occupées par des fermiers.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui