Agri79 Informations 17 juin 2010 à 09h47 | Par P. F.

Fourrages - « Il faut trouver 1 700 ha de paille »

La FDSEA estime les besoins à près de 5 000 tonnes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La FDSEA vient de terminer le recensement des besoins en paille et foin suite aux conditions climatiques défavorables du printemps. Le bureau de la FDSEA qui s’est réuni le lundi 14 juin a estimé les besoins à près de 5 000 tonnes soit un équivalent en surface de l’ordre de 1 700 ha. Cette demande est certes importante mais pas insurmontable par rapport aux ressources du département. En conséquence, le bureau de la FDSEA a décidé de lancer un appel à la solidarité sur le département entre céréaliers et éleveurs avant de conduire une opération de plus grande ampleur avec d’autres départements céréaliers. Cet appel doit se traduire sur le terrain par le non-broyage de la paille, par des échanges de gré à gré entre céréaliers et éleveurs sur la base de prix « moralisés ». La FDSEA se félicite dès maintenant du fait que certains cantons se sont engagés dans cette solidarité avec la mise à disposition de plusieurs dizaines d’hectares de paille. Pour le moment cette offre reste insuffisante. Le syndicat continue à recenser toutes les offres,  y compris celles de paille de colza et de pois qui peuvent être une alternative

 

Contact : pour céder quelques hectares de paille, téléphoner au 05 49 77 16 69. La FDSEA apporte une caution morale à ces échanges qui resteront de gré à gré. 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,