Agri79 Informations 01 février 2012 à 16h52 | Par Delphine Péronnet

Gestion de l’eau : la préfète veille au grain

Jeudi 26 janvier, Christiane Barret, préfète des Deux-Sèvres, évoquait les dossiers de l’année 2012. La gestion de l’eau sera au cœur des préoccupations de la représentante de l’Etat.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Christiane Barret, préfète des Deux-Sèvres et Laurent Simplicien, directeur de cabinet de la préfète.
Christiane Barret, préfète des Deux-Sèvres et Laurent Simplicien, directeur de cabinet de la préfète. - © D. P.

Concernant la gestion de l’eau, l’année 2011 n’a pas été un long fleuve tranquille mais plutôt bercé par  des remous. « Le bilan est contrasté avec un printemps difficile et des mesures de restrictions prises très tôt puis un été pluvieux offrant aux agriculteurs un certain répit », a rappelé Christiane Barret, préfète des Deux-Sèvres, jeudi 26 janvier lors de sa traditionnelle conférence de presse de début d’année. Et Jean-Claude Pétureau, directeur de la direction départementale des territoires (DDT) d’ajouter : « La situation s’est tout de même améliorée en fin d’année. S’agissant de l’eau potable, les barrages ont retrouvé des niveaux normaux. » Cependant le niveau des nappes phréatiques n’a pas remonté. Et les services de l’Etat travaillent, pour la prochaine campagne, à l’élaboration des arrêtés qui réguleront les usages de l’eau en période critique. « Il s’agit d’un véritable travail de coordination entre les quatre départements afin que l’arrêté-cadre soit le plus harmonieux possible sur le plan régional », a souligné Jean-Claude Pétureau. S’agissant des irrigants, les prélèvements pour remplir les réserves de substitution se font – « aujourd’hui, car c’est une situation qui évolue au jour le jour », a  tenu à préciser le directeur de la DDT - en eaux superficielles ou nappes d’accompagnement. Quant à la définition des volumes prélevables par bassin, les difficultés perdurent pour arrêter des chiffres. Lesquelles difficultés se rencontrent « au niveau national pour tous les départements déficitaires en eau », a ajouté le directeur de la DDT. Enfin, la création de l’organisme unique est de nouveau reportée. Il ne devrait voir le jour qu’au 1er janvier 2013 (à lire la semaine prochaine dans Agri79 un dossier irrigation).

Lire la suite en page 4 d'Agri79

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui