Agri79 Informations 17 octobre 2018 à 04h00 | Par Valentin Martineau

L’inquiétude subsiste pour les éleveurs ovins

La section ovine de la Fnsea 79, qui s’est réunie la semaine dernière, est inquiète du développement des myiases de Wohlfahrtia Magnifica dans la Vienne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © GDS

La section ovine, outre le traditionnel sujet de la conjoncture ovine, s’est attardée sur le volet sanitaire de la production et le développement des myiases Wohlfahrtia Magnifica qui ont été repérées dans un troupeau, dans une commune située à quelques kilomètres des Deux-Sèvres. Ces myases, présentes jusqu’alors dans le sud Vienne et le nord Charente, ont des conséquences importantes sur le troupeau (baisse des performances, troubles de la reproduction) et sur l’éleveur, qui doit passer un temps considérable à contrôler et traiter tous les animaux. Pour Christian Soulard, président de la section ovine, « il appartient maintenant au GDS de déterminer la nouvelle zone touchée par cette mouche, afin notamment d’alerter les éleveurs qui risquent d’être concernés à plus ou moins brève échéance".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui