La Vie Charentaise 13 août 2018 à 08h00 | Par A.V.

« L’international est un enjeu majeur pour le numérique »

Aurélie Colin-Thévenet a été élue à la vice-présidence du Syndicat des Professionnels du Numérique. Cofondatrice de Lux Lingua à Saint-Michel, elle accompagne les entreprises charentaises au sein du réseau des professionnels du numérique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Aurélie Colin-Thévenet et Grégory Thévenet ont installé Lux Lingua à la pépinière d’entreprises de Saint-Michel.
Aurélie Colin-Thévenet et Grégory Thévenet ont installé Lux Lingua à la pépinière d’entreprises de Saint-Michel. - © A.V.

Quel a été votre parcours avant de devenir la vice-présidente du syndicat des Professionnels du Numérique ?

Aurélie Colin-Thévenet : J’ai fait des études de langues et de communication.J’ai travaillé dans le journalisme de la mode et du luxe à des postes de rédactrice en chef. J’ai fini par me lancer en freelance pendant deux ans à Londres. Un contrat m’a demandé de revenir en France et ça a été la même chose pour Grégory Thévenet. Nous avons fondé   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui