Agri79 Informations 31 mai 2018 à 11h00 | Par Christelle Picaud

La production de méthane fait concurrence à la production de lait

Les fabricants d’aliments du bétail cherchent les bons équilibres pour que les rations créent les conditions optimales à la maîtrise de la production de méthane.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © N.C.

Les vaches pètent disent certains. Ce qui ne serait pas sans poser de problèmes à la planète ? Interrogés sur la problématique méthane, aujourd’hui couramment évoquée – honnêtement, ou un peu moins, par les défenseurs du climat ou les détracteurs de l’agriculture –, les fabricants d’aliments du bétail rectifient. « Elles ne pètent pas, elles rotent. Ces rots sont effectivement chargés en méthane ».

Ces trois entreprises, présentes à l’Open show génisses, à Lezay, les 9 et 10 juin, travaillent aux côtés des éleveurs à la maîtrise de ces émanations. Notre porte d’entrée, confient-ils tous, est économique. « Le méthane est un déchet de détoxification du rumen. Alors que le microbiote s’attaque aux fibres pour les digérer, il produit de l’hydrogène. Pour que la vache survive, cet élément chimique doit être évacué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,