Agri79 Informations 05 mai 2010 à 16h00 | Par Laurent Ferré

Lait de vache - Plus 5,7% pour le prix du lait de vache au deuxième trimestre

Le Criel Charentes-Poitou, réuni mardi 4 mai à Surgères, s’est mis d’accord sur le prix du lait calé pour le deuxième trimestre 2010. La recommandation nationale de +5,7% fait école.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Selon Christophe Limoges (à gauche), la recommandation régionale préfigure un accord sur le prix du lait à partir du 1er juillet.
Selon Christophe Limoges (à gauche), la recommandation régionale préfigure un accord sur le prix du lait à partir du 1er juillet. - © DR

 

Trois sujets principaux étaient à l’ordre du jour du groupe de travail de l’interprofession laitière Charentes-Poitou : la grille de saisonnalité, le prix du lait du deuxième trimestre et la grille de qualité cellulaire du lait.

 

Aller vers une saisonnalité 

des paiements avoisinant les 20 €

Toutes les familles de l’interprofession laitière de Charentes-Poitou s’accordent sur la nécessité de redonner une cohérence à la grille de saisonnalité du prix du lait. C’est en effet un enjeu partagé par tous les acteurs que de travailler à une plus grande régularité des livraisons sur l’année. Des simulations faites par les différentes familles conduisent à envisager d’aller vers une saisonnalité des paiements avoisinant les 20 € en plus ou en moins sur le prix de base selon les périodes : une majoration en été, où la collecte est la plus faible, et une minoration au printemps, période la plus abondante. Les familles ont choisi d’affiner les chiffres afin d’arriver à une grille définitive validée en Criel plénier pour le début de l’été. Il est envisagé une application progressive de cette nouvelle grille de saisonnalité afin de permettre à l’ensemble de la filière de s’adapter.

Sur le prix du lait, les familles de l’interprofession ont décidé de suivre les indicateurs du Cniel à +5,7%. Dans le même temps, le Criel  a décidé de mettre en œuvre progressivement la grille de saisonnalité qui impacte le prix du second trimestre à la baisse, qui sera compensée par une hausse sur le troisième trimestre. Les familles de l’interprofession se sont donc arrêtées sur les chiffres suivants pour le second trimestre : 267 € en avril et mai et 285 € en juin (prix de base, tank laiterie, hors prime et flexibilité).

Pour la grille de paiement des cellules, le Criel a poursuivi ses discussions, dans l’objectif partagé par toutes les familles, d’aboutir à un système incitatif à l’amélioration de la qualité cellulaire du lait.

 


 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui