Terra 15 novembre 2018 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

Les associations de producteurs Silav et LNA veulent monter leur OP

Après de longues années à batailler pour accéder au statut de coopérateurs, en vain, les représentants des associations de producteurs de lait LNA et Silav, apporteurs de lait au transformateur Laïta, veulent se regrouper pour former une organisation de producteurs ou OP. La challenge : rallier un maximum de producteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les représentants LNA et Silav : Thierry Allée, président Silav, Emmanuel Campion, LNA, Nathalie Carmès, présidente LNA, Jean-François Brugalay, vice-président LNA, Étienne Jouffe, LNA et Madeleine Valo, Silav.
Les représentants LNA et Silav : Thierry Allée, président Silav, Emmanuel Campion, LNA, Nathalie Carmès, présidente LNA, Jean-François Brugalay, vice-président LNA, Étienne Jouffe, LNA et Madeleine Valo, Silav. - © Terra

Les représentants des associations LNA et Silav veulent avant tout un statut qui sécurise collecte et paiement. En effet, quelque 600 producteurs essentiellement localisés en Côtes d'Armor, soit la "bagatelle" de 320 millions de litres de lait livrés à Laïta, ne possèdent ni statut, ni contrat et "ne peuvent discuter du prix". Une situation atypique dans le paysage laitier. "Nous sommes apporteurs de lait sans statut. En 2011, il y avait obligation de proposer un   [...]

 

» Lire la suite sur le site Terra

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui