Agri79 Informations 26 juillet 2018 à 09h00 | Par Guillaume de Werbier

Les melons sortent la tête de l’eau et présentent une bonne qualité

C’est parti, le melon du Haut-Poitou est sur les étals. À l’entreprise Val de Sérigny, la récolte a démarré le 2 juillet. Les caprices climatiques de ces derniers mois ont fait craindre le pire mais finalement, la qualité est au rendez-vous.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Après avoir été longtemps les pieds dans l’eau, les melons de Val de Sérigny présentent de beaux calibres, un bel aspect, et ont un taux de sucre très convenable.
Après avoir été longtemps les pieds dans l’eau, les melons de Val de Sérigny présentent de beaux calibres, un bel aspect, et ont un taux de sucre très convenable. - © GDW

Il y aura eu plus de peur que de mal pour les melons. Pourtant, l’histoire avait mal commencé avec un hiver pluvieux pendant lequel il a été difficile de préparer les sols. « Il était impossible d’entrer dans les parcelles », se souvient Adrien Carpentier, arrivé à Val de Sérigny en janvier dernier, au poste de responsable production et qualité.

« Après les intempéries qu’on a eues, la qualité est quand même présente, avec de bons calibres, s’étonne encore Robert Franchineau, à la tête de l’entreprise Val de Sérigny. Pour un début de campagne, le taux de sucre est satisfaisant, alors que les melons ont eu longtemps les pieds dans l’eau ! »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui