Agri79 Informations 22 mars 2018 à 14h00 | Par Anne Frintz

« Les poulets sont plus vifs » élevés à la lumière du jour

Gustave Baillargeau a choisi un bâtiment avec des fenêtres pour le bien-être de ses poulets et le sien. Il est installé à La Petite Garonnière, à Secondigny, depuis 2016. De la marque C-Lines, son poulailler est à plafond plat, une rareté en Deux-Sèvres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gustave Baillargeau, vendredi 16 mars, au milieu de quelques 29 580 poussins de deux jours. A cet âge-là, ils ne peuvent pas encore profiter de la lumière naturelle ; les volets, des plaques de PVC sur glissières, doivent rester fermés.
Gustave Baillargeau, vendredi 16 mars, au milieu de quelques 29 580 poussins de deux jours. A cet âge-là, ils ne peuvent pas encore profiter de la lumière naturelle ; les volets, des plaques de PVC sur glissières, doivent rester fermés. - © A.F.

Le bâtiment de Gustave Baillargeau a un an et demi. Le jeune homme de 25 ans l’a fait construire pour son installation, en individuel, sur une parcelle achetée à son père Alexis. 87,5 m de long, 15 m de large, 4 m de haut, il compte 14 fenêtres, à double-vitrage « brouillé » pour « casser le flux du soleil », d’un mètre sur 2,80 m, réparties sur 26 travées, sur un seul côté (Sud-Ouest). Bien sûr, il y a des volets (fermés chaque nuit pour que la lumière des phares des camions de livraison n’effraie pas les poulets). Les fenêtres représentent 3 % de la surface au sol, soit 40 m2.

Les fenêtres des poulaillers, dans l’Union européenne, c’est une option… pour le moment. Gustave Baillargeau est l’un des cinq premiers aviculteurs de son groupement, la CIAB -qui l’y a fortement incité-, à avoir fait ce choix, pour le bien-être animal et son confort de travail.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,