Agri79 Informations 22 janvier 2015 à 08h00 | Par G.R.

Les producteurs de lait de Lactalis recourent à la justice

Des producteurs de lait du Centre, de Normandie et du Nord-Pas de Calais s’apprêtent à mener une action en justice contre Lactalis, dont ils estiment qu’il ne respecte pas ses engagements concernant le prix du lait.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les producteurs affichent leur volonté de défendre leurs droits non plus devant les laiteries mais devant la justice.
Les producteurs affichent leur volonté de défendre leurs droits non plus devant les laiteries mais devant la justice. - © www.jerome-chabanne.com

Deux organisations de producteurs de lait livrant à Lactalis se préparent à attaquer leur collecteur en justice, avec le soutien de la FNPL). Ce sont d’abord les membres du conseil d’administration de l’OPNC (Organisation de production Normandie Centre) qui ont acté, le 26 décembre, le lancement de cette démarche inédite, suivis par leurs collègues de la laiterie de Cuincy (Nord-Pas de Calais), le 13 janvier. La procédure n’est pas encore engagée, mais une volonté est affichée par les producteurs : défendre leurs droits, non plus devant les laiteries ou sur les pavés, mais devant la justice. « Nous irons jusqu’au bout », promet le président de l’OPNC, Max Vié.
Les éleveurs reprochent, de nouveau, à Lactalis de ne pas avoir respecté les termes du contrat qui les lie, en particulier sur la fixation du prix du lait, et dénoncent « l’opacité avec laquelle le prix est déterminé » chez Lactalis. « Depuis le mois d’avril, ils se sont assis sur les indicateurs de prix », accuse André Bonnard, trésorier de la FNPL. Selon les chiffres fournis par le syndicat, Lactalis aurait accordé, en 2014, une hausse de 24,80 €/1 000 litres sur le prix de base payé aux producteurs de la région Ouest (contre 24,50 € chez Bel, 24,90 € chez Bongrain, 27,40 € chez Triballat et 20,40 € chez Sodiaal). « Chez Lactalis, on aurait dû atteindre une hausse de 27 € les 1 000 litres », estime André Bonnard, qui se fonde sur les marchés où évolue le leader laitier. Les producteurs estiment le préjudice à 8 000 € par exploitation.

Lire la suite dans Agri 79

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui