Agri79 Informations 04 décembre 2014 à 08h00 | Par N.C.

Une centaine d'éleveurs de la FNO manifestent à Paris

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le nombre de moutons tués est évalué à 7500
Le nombre de moutons tués est évalué à 7500 - © N.C.

Une centaine d'éleveurs de FNO ont manifesté, le 27 novembre à Paris sur le Champs de mars, accompagnés d'une centaine d'animaux. Ils demandent aux pouvoirs publics de renforcer les moyens de régulation des loups. « Il y a un plan loups, mais on n’atteint jamais les objectifs de prélèvement, regrette Patrick Soury, membre du bureau de la FNO. Il faut mettre des moyens conséquents », alors que selon la FNO 7 535 moutons ont été tués par le loup cette année, soit une hausse de 28 % sur un an. « Il faut éradiquer le loup des zones d'élevage », demande un agriculteur de Moselle, dont le troupeau a été attaqué cinq fois en janvier et février. « Mes enfants avaient peur de sortir de la maison, moi-même, je ne dormais plus la nuit. »
Des consignes de fermeté ont été donnés pour que dans chaque département touché par le loup soient organisés plus de tirs de prélèvements et de battues. Objectif : faire appliquer réellement le plan loup, malgré l’opposition systématique des écologistes sur le terrain et la prudence d’un grand nombre de préfets sur le sujet. Le plan loup prévoit la possibilité d’abattre jusqu’à 36 loups par an, par des tirs de prélèvements accordés dans les zones où les dégâts sont les plus importants. Or pour l’instant, seuls 13 loups ont été tués en 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,