Agri79 Informations 06 novembre 2014 à 08h00 | Par Christelle Picaud

Made in viande : une invitation ambitieuse à la découverte de la filière viande

De l’élevage aux outils d’abattage des animaux, dans le cadre de l’opération nationale Made in viande, les professionnels de la filière élevage invitaient un large public à découvrir in situ la réalité des pratiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Made in Viande au marché à Niort le 25 octobre au grand plaisir des gourmands. L’occasion d’expliquer et de communiquer sur les portes ouvertes. (© N.C.) Mercredi 29 octobre, à l'issue de la visite du marché ovin de Parthenay, les visiteurs ont découvert l'exploitation de Denis Coudreau. Un focus sur les aliments au grand plaisir des enfants. © N.C. Le marché aux veaux de Lezay était aux couleurs de Made in viande mardi 28 octobre. Dans les nouveaux locaux, après la découverte des animaux, les enfants ont colorié une fresque à l'effigie de l'é © N.C. Avant de rallier leur élevage ouvert au public samedi dans le cadre de Made in viande en Indre-et-Loire, Valérie, Frédéric et leurs enfants ont découvert le marché au cadran de Parthenay. © N.C. Jean-Yves Sansault, Jérôme Laurent et Gaël Brousseau espèrent que l’engagement des différents maillons de la filière pour produire de la viande de qualité marquera les esprits. © N.C.

Ce sont deux petites vaches de race parthenaise, offertes au mois d’août dernier par Valérie à Frédéric en cadeau d’anniversaire, qui ont conduit la famille Guillemain en terre deux-sévrienne ce mardi 28 octobre : « La ferme était à jour. Les enfants sont en vacances. Nous sommes venus découvrir l’élevage du Gaec La Vonne à Vautebis ». A proximité de Parthenay, la famille Caillon fait vêler 180 parthenaises. « Nous voulions en savoir plus sur le mode d’élevage adapté à cette race », explique le jeune couple. En Indre-et-Loire, à Betz-le-Château, Frédéric conduit un troupeau de charolaises fort de 55 mères. Il cultive 120 ha de terres. Valérie, son épouse qui travaille à l’extérieur, l’épaule dans l’activité de vente directe à la ferme développée ces dernières années. « Samedi dernier, les portes de notre exploitation étaient ouvertes ». A l’instar de la famille Caillon mais également de nombreux autres élevages toutes espèces confondues, de lieux de commerce comme les marchés aux bestiaux, les abattoirs, les bouchers… ces jeunes éleveurs ont participé à l’opération nationale Made in viande. Une invitation ambitieuse. Une occasion donnée à tous ceux qui le souhaitaient de rencontrer, découvrir, se faire un avis sur le travail dans une ferme, le commerce et le transport des animaux, les étapes (de l’abattage des bêtes à la découpe des viandes) dans les abattoirs, les métiers de la boucherie.

Lire la suite dans Agri 79

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui