Agri79 Informations 07 juin 2018 à 13h00 | Par Arvalis - Institut du végétal

Phytosanitaires : des interventions rarement nécessaires après la grêle

En céréales à paille, les impacts de grêle n’augmentent pas le risque d’attaques de parasites et les parcelles concernées ne nécessitent pas de protection spécifique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les orges et les blés précoces ont été plus touchés que les blés tendres plus tardifs et les blés durs.
Les orges et les blés précoces ont été plus touchés que les blés tendres plus tardifs et les blés durs. - © L’agriculteur Charentais

Plusieurs épisodes de grêle ont endommagé les cultures au cours des derniers jours. L’épisode du samedi 26 mai notamment a été particulièrement violent et étendu (voir Agri 79 du 1er juin). Le diagnostic des dégâts aux cultures doit être réalisé parcelle par parcelle. Mais comme toujours face à un accident climatique, il est généralement préférable d’attendre quelques jours pour porter un diagnostic pertinent et prendre les décisions adéquates.
Pour toutes les céréales à paille, les impacts de grêle n’augmentent pas le risque d’attaque de parasite et les parcelles concernées ne nécessitent pas de protection spécifique face à cet accident. Sur maïs, les dégâts peuvent occasionner l’apparition de charbon.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui