Agri79 Informations 05 juin 2014 à 08h00 | Par N. C.

Prévention - Travail saisonnier : pour ne pas en avoir plein le dos

Lors des activités saisonnières, les postures contraignantes peuvent se traduire par de sérieux problèmes pour le dos.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Soulever, tirer, transporter... un objet peuvent être à l'origine d'accidents du travail et de maladies professionnelles, le dos étant particulièrement mis à l'épreuve.
Soulever, tirer, transporter... un objet peuvent être à l'origine d'accidents du travail et de maladies professionnelles, le dos étant particulièrement mis à l'épreuve. - © Jean-Michel Nossant @ CCMSA

Des études prouvent que le travail saisonnier est parfois associé à une dégradation des conditions de travail : soulever, abaisser, pousser, tirer, tenir ou transporter un objet sont autant de gestes régulièrement effectués lors des tâches agricoles de saison. Ils peuvent être à l'origine d'accidents du travail et de maladies professionnelles, le dos étant particulièrement mis à l'épreuve : lombalgies, sciatiques, hernies discales, etc.
En limitant les manutentions manuelles, en aménageant les postes de travail, en se formant au port de charges, le service Santé & Sécurité au travail de la MSA Sèvres-Vienne rappelle qu'il est possible de limiter les risques : voici l'essentiel de ce qu'il faut retenir, qu'on soit saisonnier ou agriculteur à plein-temps.

Réduire les manutentions
Travailler ne doit pas s'assimiler à un concours de force. Adopter la bonne approche peut se résumer à cette question : cette manutention est-elle indispensable ? Ménager son dos, c'est avant tout s'interroger sur la nécessité de gestes quotidiens.
Lorsque la manutention reste la seule solution, comment économiser ses forces ? Peut-on éviter des gestes inutiles ou des postures contraignantes comme le dos rond ou la torsion de la colonne vertébrale ?
Ces questions conduisent à réfléchir sur :
- l'aménagement du lieu de travail : circulation, éclairage, ergonomie ;
- le port d'équipements de protection individuelle : chaussures de sécurité, gants, vêtements adaptés ;
- l'utilisation d'auxiliaires légers (diable, brouette) ou plus imposants (chargeur télescopique) ;
- la charge unitaire portée : on portera plutôt deux sacs de 25 kg qu'un seul de 50 kg.

Ménager le dos
Pour les manutentions, les spécialistes de la MSA préconisent quelques règles simples :
- se rapprocher le plus possible de la charge à soulever ;
- garder le dos plat ;
- fléchir les jambes plutôt que le dos ;
- utiliser la force des cuisses ;
- se servir des bras uniquement pour guider la charge.

Sur le tracteur :
- selon son poids et les travaux à effectuer, ajuster les réglages du siège, notamment le système de suspension ;
- contrôler et adapter la pression des pneumatiques à l'usage que l'on fait du tracteur ;
- vérifier le dispositif d'attelage ;
- adapter la vitesse de travail à l'état du sol et au travail effectué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui