Agri79 Informations 26 mars 2009 à 10h03 | Par Patrice Fouché

Syndicalisme - A l’invitation de la FDSEA, la préfète foule le sol agricole

Lundi 23 mars, la FDSEA a reçu Christiane Barret sur une exploitation. C’était la première sortie sur le thème de l’agriculture pour la préféte des Deux-Sèvres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La FDSEA a invité la préfète sur une exploitation pour lui présenter l’agriculture du département.
La FDSEA a invité la préfète sur une exploitation pour lui présenter l’agriculture du département. - © DR
C’est une tradition , la FDSEA accueille les nouveaux préfets pour une visite d’exploitation avec présentation de l’agriculture départementale et des dossiers d’actualité. Christiane Barret, la nouvelle préfète depuis la fin février, n’a pas échappé à cette coutume. C’est donc sur le Gaec du Petit Chauveux, à Niort, que la FDSEA l’a reçue pour une première prise de contact. Le président de la FDSEA, Patrice Coutin, accompagné pour l’occasion d’une trentaine de membres du conseil d’administration et de responsables locaux a tout d’abord tenu à rassurer la représentante de l’Etat sur le département : « Rassurez-vous Madame la préfète, nous ne sommes pas là pour revendiquer mais plutôt pour vous présenter la FDSEA, l’agriculture départementale et les filières. Les revendications seront pour plus tard, dans quelques jours ou dans quelques semaines lorsque vous aurez pris connaissance des dossiers ». Après une rapide présentation de la FDSEA, de son fonctionnement et l’énumération de quelques chiffres sur l’agriculture départementale, Patrice Coutin a donné la parole à Olivier Marsault et à Dominique Gruget, deux des six associés du Gaec du Petit Chauveux qui ont présenté leur exploitation de polyculture élevage (lire ci contre). Les exploitants ont souhaité mettre en avant quelques problématiques spécifiques à l’exploitation. En premier lieu, les problèmes d’urbanisme et les difficultés d’exploitation liées à la proximité de la ville de Niort, les contraintes de circulation, les contraintes avec les animaux... « La cohabitation avec les citadins est bonne mais il faut tenir compte de ces contraintes, cela demande du temps et de l’organisation dans le travail. » Puis les exploitants ont rappelé le poids de l’administratif qui pèse sur une exploitation à multiples productions comme le Gaec du Petit Chauveux : « Lorsque nous nous sommes installés, nous n’avons pas été formés à toutes ces démarches, aujourd’hui il s’agit d’une contrainte supplémentaire que nous ne pouvons pas amortir, c’est donc une charge ». Les autres problématiques de l’exploitation portent sur la proximité de la zone de captage de la source du Vivier et sur le remplacement des associés qui vont dans les prochaines années partir à la retraite. Présentation des filières et de leurs difficultés Cette visite d’exploitation a aussi été l’occasion pour la FDSEA de faire un tour d’horizon des difficultés de l’ensemble des productions du département. Les responsables ont successivement présenté à la préfète les spécificités de la production de lait de vache et de chèvre, de viande bovine et ovine, les productions hors sol (porc, lapin, aviculture) et enfin la filière céréales et grandes cultures. Les dossiers des retraites de l’agriculture, de l’eau, de l’irrigation de la directive nitrates ont également été abordés. Beaucoup d’informations dans un temps réduit pour une préfète qui découvre le département et son agriculture. Une rencontre qui en appelle beaucoup d’autres, sans doute moins consensuelles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui