Agri79 Informations 25 novembre 2010 à 18h02 | Par D.Perronet

Tracteurs - Un nouveau banc tracteur plus puissant

Le nouveau banc d’essai tracteur des chambres d’agriculture de la région Poitou-Charentes a été inauguré lors du Salon des énergies renouvelables, le 19 novembre à Poitiers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Inauguré le 19 novembre, ce nouveau banc permet de réaliser les courbes de puissance et de consommation du moteur ainsi que le débit et la pression hydraulique.
Inauguré le 19 novembre, ce nouveau banc permet de réaliser les courbes de puissance et de consommation du moteur ainsi que le débit et la pression hydraulique. - © DR

Le nouveau banc d’essai tracteur des chambres d’agriculture de la région Poitou-Charentes est un projet financé grâce au plan de relance du gouvernement avec l’appui technique de l’Ademe. Ce nouveau banc a été mis au point à Chatellerault. Comme le précédent, il permet de réaliser les courbes de puissance et de consommation du moteur ainsi que le débit et la pression hydraulique. Mais ce nouveau banc est plus performant et pourra passer une  puissance de 500 KW, soit 680 chevaux. Il est aussi beaucoup moins bruyant et plus pratique puisque son accès est du côté gauche donc côté portière du tracteur. Il est équipé d’un deuxième débitmètre à gasoil pour les moteurs de dernière génération et il bénéficie du logiciel Tractotest avec comparaison de courbes par rapport à la référence pendant le test, ce qui est indispensable pour le réglage au banc.

Réglages et économie d’énergie
Le passage d’un tracteur au banc permet de vérifier les performances réelles du tracteur avec l’essai officiel. Cela permet aussi de déceler des problèmes de réglage ou d’usure prématurée. Les tests sont réalisés sur le moteur mais aussi sur l’hydraulique pour vérifier l’état de la pompe et du clapet On peut aussi déterminer la plage de régime optimal d’utilisation pour économiser du carburant. Des économies sont possibles par la conduite (10 %) mais on peut économiser aussi 10 % par le réglage moteur. A noter qu’il suffit d’économiser un litre de gazole pour amortir le coût de passage au banc d’essai. Le test est à faire autour de 300 heures et avant la fin de la garantie.
Huit à dix tracteurs sont contrôlés lors d’une journée organisée par un conseiller machinisme des chambres d’agriculture ou de la fédération des Cuma. Le lieu de contrôle est choisi en fonction des sièges d’exploitation des candidats à cette journée. Le test dure trois quarts d’heure pour un tracteur.

Pour connaître les lieux de contrôles dans le département et prendre rendez-vous, contacter Daniel Colin à la chambre d'agriculture au 05 49 77 15 15 ou au 06 76 12 03 13 ou Mickaël Madier de la FDCuma au 06 74 52 00 58.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui