Agri79 Informations 04 août 2016 à 10h00 | Par Sandra Novak et Jean-Claude Emile

Un système laitier pour pâturer par tous les temps

Pour répondre aux nouveaux enjeux climatiques, l’Inra a travaillé sur un système laitier dénommé OasYs dans le but de produire du lait avec peu d’intrants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les prairies multi-espèces pourront servir de ressources fourragères complémentaires durant les périodes délicates.
Les prairies multi-espèces pourront servir de ressources fourragères complémentaires durant les périodes délicates. - © N.C.

Le système laitier mis en place par l’Inra repose sur du pâturage tout au long de l’année mais cette pratique, bien qu’économe en eau et en énergie fossile, est très dépendante des conditions climatiques. Pour pouvoir pâturer tout au long de l’année et ce quels que soient les aléas climatiques, il est nécessaire de diversifier les prairies et les cultures annuelles. Ce système est à l’étude depuis juin 2013 à l’unité expérimentale fourrages, environnement, ruminants de l’Inra de Lusignan (Vienne).
Les prairies sont composées d’associations comportant des graminées (ray grass anglais ou hybride, dactyle, fétuque…), des légumineuses pour faire entrer de l’azote dans le système (trèfle blanc, luzerne, lotier…) et des plantes à tanins (chicorée…). La diversification passe à la fois par des prairies multispécifiques (diversité intra-parcellaire), mais aussi par la présence sur l’exploitation de plusieurs types de prairies qui sont différents par leur précocité ou leur aptitude à pousser en été ou en hiver. Par exemple, les prairies à base de chicorée, trèfle blanc, fétuque et dactyle peuvent être pâturées une partie de l’été ou lors de printemps sec.

Sécuriser le système fourrager
L’assemblage par l’éleveur de ces diverses prairies permet de composer un ensemble fourrager en fonction des conditions climatiques de l’année en cours.
Les cultures annuelles ou les inter-cultures ont pour vocation de fournir un fourrage à pâturer l’été ou l’hiver, lorsque les prairies ne produisent plus ou peu. L’Inra a ainsi fait pâturer l’hiver dernier des betteraves fourragères, et pour cet été, du millet associé à du trèfle violet, des colzas fourragers et des associations ray grass d’Italie - trèfle incarnat.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 5 août 2016

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui