Agri79 Informations 07 juin 2018 à 10h00 | Par Christelle Picaud

« Se rapprocher des sénateurs pour entériner les points fondamentaux sur le projet de loi Égalim»

Lors du conseil fédéral de la Fnsea 79, il a été question du projet de loi sur l’agriculture et l’alimentation. La pression syndicale est plus que jamais nécessaire sur ce dossier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’article 1er ne doit pas être rouvert », posait comme objectif Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint de la Fnsea. Mardi 5 juin, lors du conseil fédéral départemental, l’intervenant national est revenu sur le travail accompli au cours de l’année écoulée sur le projet de loi agriculture et alimentation. « En partenariat avec les filières, nous avons fait des propositions d’amendements. Nous avons œuvré auprès des parlementaires pour faire valoir les intérêts de l’agriculture. Aujourd’hui, et parce que l’on considère que les points positifs sont plus nombreux que les négatifs, nous sommes satisfaits du vote de la semaine dernière. Mais attention, la situation est fragile. Nous devons nous rapprocher des sénateurs pour entériner les points fondamentaux ».

Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint de la Fnsea, invite les exploitants à entrer dans le combat qui s’ouvre. Ramener de la valeur à la production est la finalité du syndicat.
Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint de la Fnsea, invite les exploitants à entrer dans le combat qui s’ouvre. Ramener de la valeur à la production est la finalité du syndicat. - © Christelle Picaud

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,