Agri79 Informations 21 juin 2018 à 14h00 | Par vincent faure

Arboriculture : la tavelure est de retour

500 mm de précipitations sont tombés depuis le 15 mars sur les vergers deux-sévriens. Résultat : après s’être fait discrète ces dernières années, la tavelure du pommier revient en force. Le puceron cendré aussi, dont le cycle va se prolonger jusqu’au milieu de l’été.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Seules 5 ou 6 variétés commerciales sont résistantes à la tavelure mais elles ne protègent pas à 100 % de la maladie.
Seules 5 ou 6 variétés commerciales sont résistantes à la tavelure mais elles ne protègent pas à 100 % de la maladie. - © Réussir fruits et légumes

Les programmes de traitement sur les contaminations primaires sont terminés et pourtant, les pommiers sont loin d’être intacts ». Conseiller chez Label’Pom à Secondigny, Christophe Bellanger plante le décor. Ces quatre ou cinq dernières années, en Deux-Sèvres, la tavelure s’était fait oublier. Conséquence de printemps peu pluvieux. Mais en 2018, la voici de retour. Pas étonnant : 500 mm d’eau sont tombés depuis le 15 mars sur le département et la douceur s’est installée. « Des conditions idéales pour les maladies fongiques telles que la tavelure, rappelle Christophe Bellanger. Il y a toujours des spores qui traînent, dispersées par le vent depuis les pommiers des haies voisines ».

Lire la suite dans Agri 79 du 22 juin 2018

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui