Agri79 Informations 31 mai 2012 à 11h28 | Par Sylvie RENAC et Alain BOUTHIER

Maïs - Stratégies d’irrigation du maïs en 2012 en Poitou-Charentes et Pays de la Loire

Les moyens d’irrigation (débit et volume) doivent permettre de satisfaire les besoins en eau de la culture au moins 8 années sur 10.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour optimiser l’utilisation du volume disponible, il est nécessaire d’établir un calendrier prévisionnel d’irrigation en privilégiant les périodes les plus sensibles de la culture.
Pour optimiser l’utilisation du volume disponible, il est nécessaire d’établir un calendrier prévisionnel d’irrigation en privilégiant les périodes les plus sensibles de la culture. - © Reussir

Les semis de maïs de cette année ont été particulièrement difficiles. On a observé une première vague de semis fin mars, profitant des conditions particulièrement chaudes. Par la suite, le maïs a fortement végété en  début du cycle. Les semis réalisés début avril ont mis plus d’un mois à lever. Certaines situations, mises en difficulté avec les fortes pluviométries enregistrées en avril, ont dû nécessiter un resemis. Les derniers semis n’ont pu être réalisés qu’à partir du 10 mai.

Une année au démarrage très lent
Le mois d’avril de cette année cumule environ 50°J de moins que la médiane (sur 20 ans) et surtout 150 °J de moins que l’an dernier. Au 20 mai, les semis de début avril étaient à 4 feuilles alors qu’ils étaient à 11 feuilles l’an dernier à la même époque.
Cependant, si les pluies importantes ont pu créer des problèmes de saturation d’eau dans certaines parcelles, elles auront le mérite d’avoir permis de retrouver un bon, voire très bon état de la ressource.

Lire la suite en page 10 d'Agri79

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,