Aller au contenu principal
Font Size

16 communes restent dans le dispositif ZDS

Une réunion d’informations entre les professionnels et la préfecture doit se tenir le 9 avril.

© N.C.

Jeudi après-midi, à la fin du Congrès de la Fnsea, une délégation deux-sévrienne est allée, une nouvelle fois, à la rencontre du ministre de l’agriculture, Stéphane Travert. Celui-ci a confirmé sa venue dans le département en mai pour essayer de trouver des solutions. Il insiste sur la nécessité de mettre en place des groupes de travail sur la question des ZDS. Le 29 mars, le ministre a envoyé une instruction aux préfets sur la révision de la carte nationale. Cet envoi comprend, département par département, la liste des communes classées ou non. Pour les Deux-Sèvres, 16 communes restent donc dans le dispositif. Stéphane Travert demande aux préfets de département d’organiser, dans un premier temps, des réunions d’information auprès des élus locaux, des parlementaires et des OPA sur l’état du dossier. Celle-ci aura lieu le 9 avril dans le département. Un diagnostic d’opportunités doit être établi avant le 1er juin et les propositions qui en découlent doivent être déposées le 1er septembre au plus tard.
Dans la foulée de cette annonce, Delphine Batho a indiqué via un communiqué de presse que « la carte devra encore être complétée par l’application d’un critère de continuité territoriale. Il devrait permettre de traiter très marginalement des enclaves non-classées, à la condition qu’elles aient des situations très proches des communes qui les entourent ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Publicité