Aller au contenu principal

Charolaise
2011 l’année de tous les extrêmes

Sélectionneurs et engraisseurs apprennent à travailler ensemble. Une satisfaction pour Thierry Baudouin, président de l’association des éleveurs de charolaises.

Une assemblée générale placée sous le signe de l’optimisme.
Une assemblée générale placée sous le signe de l’optimisme.
© C. P.
«Finalement 2011 aura été une belle année », juge Thierry Baudouin. Jeudi 5 avril, dans les locaux du campus des Sicaudières, le président de l’association des éleveurs de la race charolaise des Deux-Sèvres exprimait une certaine satisfaction à l’évocation de l’activité de la structure.
« Les Conviviales d’automne ont été une réussite. Au salon à Paris, la barre de boucherie, occupée par des animaux de la région, a défendu les couleurs de l’élevage allaitant en Poitou-Charentes. Par ailleurs, la vente à la station d’évaluation, fin mars, a rencontré un franc succès. »
Ce qui satisfait par-dessus tout Thierry Baudouin, c’est la présence des engraisseurs aux côtés des sélectionneurs dans les concours. « Nous avons tout à gagner à  travailler ensemble. » Le responsable espère que « le pli est pris ». C’est ensemble que ces deux branches de la grande famille de l’élevage charolais avanceront efficacement, explique le responsable.
L’amélioration des cours sur 2011 est une troisième nouvelle réjouissante. Au printemps, la sécheresse a suscité une certaine angoisse chez les éleveurs. « Les pluies de l’été ont permis de compenser les déficits fourragers. Le prix de la viande ces derniers mois permet à chacun d’assainir sa trésorerie. » Pourvu que ça dure … et que la pluie vienne. Au terme d’un hiver peu humide, la perspective d’un nouveau printemps 2011 n’enchante pas les troupes.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité