Aller au contenu principal
Font Size

Eau
2012, année charnière pour la création de retenues d’eau

Des crédits ont été débloqués pour la construction de nouvelles capacités de stockage d’eau. En parallèle, le gouvernement a lancé un plan qui prévoit 20% de réduction de consommation d’eau en agriculture.

Après les expériences des sécheresses de 2003, 2007 et 2011, sur le terrain, des initiatives se mettent déjà en place pour s’adapter aux déficits pluviométriques à répétition. Le bassin Rhône-Méditerranée-Corse a d’ores et déjà annoncé le lancement d’un plan d’action pour anticiper les conséquences du changement climatique durable sur l’eau. Ce plan se fixe pour objectif une réduction de 20% des consommations d’eau d’ici 2020 comme le prévoit le plan national d’adaptation au changement climatique lancé en juillet 2011 (voir encadré).Parmi les mesures envisagées : l’optimisation des cultures et le choix de nouvelles cultures moins consommatrices d’eau, la récupération des eaux de pluie ou le recyclage des eaux usées pour arroser les cultures, et en dernier recours, si les économies d’eau ne suffisent pas, la création de nouvelles retenues d’eau pour l’irrigation. « 40% de notre territoire est considéré en pénurie d’eau chaque année, indique Martin Guespereau, directeur général de l’agence de l’eau Rhône-Méditéranée-Corse. Et cet aléa qui touche notamment les agriculteurs va aller grandissant. D’où ce plan. » Un plan qui sera opérationnel en 2013. L’année 2012 sera surtout consacrée à un dialogue entre tous les acteurs pour aboutir à la présentation d’un plan directeur en 2013.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Publicité