Aller au contenu principal

2017, année charnière pour la France

Invité par les présidents des trois chambres consulaires, Christophe Barbier a livré sa vision de l’économie et de la politique pour l’année à venir, qu’il espère charnière. Et le célèbre éditorialiste ne manque pas d’idées innovantes pour ouvrir le débat.

Christophe Barbier a répondu aux questions de Philippe Dutruc, président de la chambre de commerce, Nathalie Gauthier, présidente de la chambre des métiers, et Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture.
Christophe Barbier a répondu aux questions de Philippe Dutruc, président de la chambre de commerce, Nathalie Gauthier, présidente de la chambre des métiers, et Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture.
© C.M.

Dix-sept, année des révolutions ? Sans pour autant s’attendre à une chute du régime aussi brutale qu’en Russie tsariste ou à des guerres indépendantistes aussi étendues qu’en Amérique du Sud, Christophe Barbier voit possiblement en 2017 « l’an I du redressement français ». Invité le 5 janvier par les présidents des chambres consulaires à livrer sa vision de l’économie pour l’année à venir, l’éditorialiste s’est rapidement éloigné du sujet pour se focaliser sur l’événement central de 2017 : les élections présidentielles. Des élections qui marquent déjà une vraie rupture, selon lui. « Il y a eu une révolution des acteurs tout d’abord avec la mise sur la touche de Nicolas Sarkozy, François Hollande ou encore Cécile Duflot. Les Français ont envie de voir du changement à leur tête et pour cela, il faut en faire tomber », analyse-t-il. « Il y a également une révolution des méthodes, tous les candidats tentent de s’éloigner du mode de gouvernance de leurs prédécesseurs. Néanmoins, la rupture est toujours séduisante intellectuellement mais risqué électoralement et finalement, il n’y a pas de problème qu’une absence de solution ne peut régler », lâche l’éditorialiste dans un sourire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité