Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des solutions pour abreuver les animaux au pâturage

L’accès à l’eau pour les ruminants est essentiel. Sa qualité doit être maintenue pour éviter des baisses de performances du troupeau.

Des études montrent une augmentation des quantités de lait produites dans les exploitations qui aménagent des points abreuvement.
Des études montrent une augmentation des quantités de lait produites dans les exploitations qui aménagent des points abreuvement.
© Franck Mechekour/Réussir SA

Le corps d’une vache est composé de 50 à 65% d’eau, le lait en contient 87%. La consommation est de 4 à 6 litres d’eau par kg de MS ingéré pour les bovins et de 2 à 4 litres par kg de MS ingéré pour les caprins et les ovins. Ces besoins augmentent quand la température dépasse les 25°C. Globalement, une chèvre ou une brebis boira de 3 à 12 litres d’eau par jour tandis qu’une vache absorbera de 40 à 150 litres par jour.

Maintenir la santé du troupeau
L’accès direct des troupeaux aux cours d’eau ou à une mare a des impacts néfastes sur la santé des animaux car ils souillent l’eau qui, par ailleurs, est de qualité aléatoire. Les eaux polluées et stagnantes sont des milieux de prédilection pour de nombreux parasites, coliformes fécaux ou autres bactéries, responsables de problèmes sanitaires sur les troupeaux : leptospirose, diarrhée virale des bovins (BVD), douve du foie, salmonellose ou para-tuberculose. Ces maladies peuvent contaminer un troupeau en 24h. Les problèmes d’infertilité, d’avortements ainsi que les diarrhées s’en trouvent également multipliés.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 29 avril 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Pas de restriction pour les activités agricoles

"Après échange avec le Ministre de l’Agriculture, il est, ce matin, confirmé que les activités agricoles ne sont pas…

Lezay, Parthenay : plus de cotations actuellement en Deux-Sèvres
A Lezay, comme à Parthenay, les acteurs des marchés sont inquiets. Les cotations n’ont plus lieu depuis deux semaines alors que…
Publicité