Aller au contenu principal

Des solutions pour abreuver les animaux au pâturage

L’accès à l’eau pour les ruminants est essentiel. Sa qualité doit être maintenue pour éviter des baisses de performances du troupeau.

Des études montrent une augmentation des quantités de lait produites dans les exploitations qui aménagent des points abreuvement.
Des études montrent une augmentation des quantités de lait produites dans les exploitations qui aménagent des points abreuvement.
© Franck Mechekour/Réussir SA

Le corps d’une vache est composé de 50 à 65% d’eau, le lait en contient 87%. La consommation est de 4 à 6 litres d’eau par kg de MS ingéré pour les bovins et de 2 à 4 litres par kg de MS ingéré pour les caprins et les ovins. Ces besoins augmentent quand la température dépasse les 25°C. Globalement, une chèvre ou une brebis boira de 3 à 12 litres d’eau par jour tandis qu’une vache absorbera de 40 à 150 litres par jour.

Maintenir la santé du troupeau
L’accès direct des troupeaux aux cours d’eau ou à une mare a des impacts néfastes sur la santé des animaux car ils souillent l’eau qui, par ailleurs, est de qualité aléatoire. Les eaux polluées et stagnantes sont des milieux de prédilection pour de nombreux parasites, coliformes fécaux ou autres bactéries, responsables de problèmes sanitaires sur les troupeaux : leptospirose, diarrhée virale des bovins (BVD), douve du foie, salmonellose ou para-tuberculose. Ces maladies peuvent contaminer un troupeau en 24h. Les problèmes d’infertilité, d’avortements ainsi que les diarrhées s’en trouvent également multipliés.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 29 avril 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Publicité