Aller au contenu principal

« 2/3 des Français ne sont pas réfractaires à consommer du lapin »

Face à une consommation en baisse, les acteurs de la filière cunicole n’ont d’autre choix que de faire preuve de pertinence. Loeul et Piriot, leader européen de la viande de lapin, a revu sa stratégie commerciale.

Matthieu Loeul, directeur commercial, a fait de la montée en gamme de ses produits un axe de développement. Mais l’augmentation des ventes passe aussi par une meilleure visibilité, dans les rayons des supermarchés mais aussi dans la restauration hors domicile.
Matthieu Loeul, directeur commercial, a fait de la montée en gamme de ses produits un axe de développement. Mais l’augmentation des ventes passe aussi par une meilleure visibilité, dans les rayons des supermarchés mais aussi dans la restauration hors domicile.
© Loeul et Piriot

«L’essor de la famille lapin passera aussi par nous ». Derrière ce « nous » se trouve l’entreprise familiale Loeul et Piriot, leader de la viande de lapin. Conscient de la responsabilité qui est la sienne à l’égard des acteurs qui composent la filière cunicole, mais également convaincu, dans le petit monde qui est le sien, que l’avenir n’appartiendra qu’à ceux qui se retroussent les manches, Loeul et Pirot, il y a un an déjà, a fait un travail de fond pour repositionner sa marque.

« 2/3 des Français ne sont pas réfractaires à la consommation de lapin. La moitié de ces consommateurs potentiels en achètent deux à trois fois par an. L’autre moitié en consomme chez des amis ou hors domicile. Cette réalité est pour nous une bonne nouvelle. Notre développement est donc conditionné à notre capacité à travailler l’offre, le visuel et notre visibilité en magasin », avance Matthieu Loeul, directeur commercial.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Publicité