Aller au contenu principal
Font Size

Viande
24 h chez mon artisan boucher

Les 5 et 6 juin, les boucheries de la région ouvrent leurs portes. Le public pourra découvrir un métier dynamique.

 

Pour la 3e édition, la Fédération nationale de la boucherie en partenariat avec l’interprofession organise l’opération 24 h chez mon artisan boucher. C’est l’occasion pour les artisans bouchers de toute la France d’ouvrir les portes de leur boucherie et de partager leur quotidien. 

En Poitou-Charentes, une vingtaine de bouchers vont participer à cette opération les 5 et 6 juin prochains. Pour Jérôme Mureau, président de la Fédération départementale des bouchers des Deux-Sèvres, « c’est l’occasion de faire découvrir notre métier, de renforcer le lien particulier qui existe entre le boucher et sa clientèle, mais aussi de faire découvrir nos produits grâce à des dégustations ». Samedi 6 juin, Jérôme Mureau accueillera dans sa boucherie les clients curieux de découvrir les différentes facettes du métier : technicité dans les coulisses du laboratoire mais aussi la relation de conseil auprès du consommateur. « Dans le laboratoire je pourrai entre autre expliquer les critères d'achat de la viande, l’importance du travail  des morceaux, tant dans la découpe que dans la cuisson, pour obtenir une qualité optimale. » 

Lors de ces portes ouvertes, en communiquant sur le métier de boucher, l’objectif de la profession est également de sensibiliser des jeunes au métier qui offre de réelles perspectives d’emploi. C’est peut-être l’occasion de susciter de nouvelles vocations…`

 


 

A noter 

Ouverture le 6 juin, de 9h à 13 h et de 15h30 à 19h, place de l'église à Bouillé-Loretz. Au programme : visite du laboratoire, dégustations et apéritif offert. Contact à la boucherie au 05 49 67 11 58 ou sur www.boucherie-france.org pour consulter la liste des bouchers participants.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité