Aller au contenu principal

Influenza aviaire
9 000 canards abattus dans le Thouarsais

Un foyer d’influenza aviaire H5 faiblement pathogène a été confirmé dans un élevage de canards de l’Argentonnais, le 13 novembre 2009.

Conformément aux mesures réglementaires en vigueur, les canards ont été abattus dans l'exploitation, avec destruction des carcasses suivie d'un nettoyage et d'une désinfection des locaux et des matériels. 

Ce virus est à l'origine de peu ou pas de troubles chez les volailles. Cependant, la réglementation prévoit des mesures visant à éviter toute diffusion du virus à partir de l'élevage atteint, avec notamment la mise en place d'une zone de surveillance renforcée d’un kilomètre autour de l'élevage. Étant donné l'absence d'exploitations de volailles dans cette zone, les seules mesures préconisées sont l'interdiction de lâchers de gibier et de rassemblements d’oiseaux.

L'enquête épidémiologique a montré que le virus n'a pas circulé à partir de cet élevage. 

Rappelons par ailleurs que l'influenza aviaire faiblement pathogène n'est pas transmissible à l'homme.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité