Aller au contenu principal

Approvisionnement
Acier, bois : pourquoi les prix s’envolent

Alors que le marché de l’acier a bondi brutalement, celui du bois, auparavant stable, subit de plus en plus les effets de la mondialisation. Ils ne sont pas sans conséquence pour les constructeurs.

À Dunkerque, Arcelor-Mittal est l’un des derniers sites sidérurgiques en France. L’usine a arrêté deux hauts-fourneaux sur trois en mars 2020. Leur redémarrage est très lent, ne permettant pas de répondre à la demande en forte hausse.
© Arcelor-Mittal

Les demandes de construction sont en hausse, mais les matériaux de base, bois et acier, viennent à manquer. Le prix de l’acier a augmenté de 15 à 25 % au mois de décembre, rappelant aux acteurs du secteur la crise de 2008 qui avait fortement déstabilisé les cours.

La disponibilité quasi immédiate des produits a laissé la place à des retards de trois à quatre mois. La tendance a d’abord touché la filière minerai, les tôles et les tubes, puis « les poutrelles, laminés, produits béton, aciers inoxydables et aluminium », détaille le groupe Clisson, négociant en produits métallurgiques, dans un communiqué du 15  décembre. Alors que la tonne d’acier de hauts-fourneaux se négociait autour de 250 € avant novembre, elle tournait autour des 600 € au mois de février.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité