Agri79 Informations 30 juillet 2015 à 08h00 | Par C. Picaud

« De bons rendements mais loin du potentiel des semences »

La Fnsea 79 et les organismes collecteurs ont fait le point sur la récolte des céréales. L’année 2015 présente des rendements proches de ceux enregistrés en 2014. Les prix d’acompte sont un peu plus élevés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Selon François Chauveau, la récolte de blé est « loin d’être exceptionnelle» :  70q/ha quand le potentiel est de 80 voire 85 q/ha.
Selon François Chauveau, la récolte de blé est « loin d’être exceptionnelle» : 70q/ha quand le potentiel est de 80 voire 85 q/ha. - © Anjou Agricole

Les moyennes cachent des écarts parfois importants. L’année 2015 ne déroge pas à la règle en matière de récolte céréalière. Vendredi 24 juillet lors d’une réunion bilan organisée par la Fnsea 79, le point a été fait avec les différents organismes stockeurs présents sur le territoire.
Les résultats enregistrés sont les suivants :
- colza, 32 q/ha (moyenne 2010-2014 : 32 q/ha) ;
- orge, 70 q/ha (moyenne 2010-2014 : 60 q/ha) ;
- blé tendre, 74 q/ha (moyenne 2010-2014 : 66q/ha) ;
- blé dur, 72 q/ha (moyenne 2010-2014 : 57 q/ha) ;
- pois, 34 q/ha (moyenne 2010-2014 : 38 q/ha).
Cette année enregistre des résultats « convenables en moyenne, juge François Chauveau, avec des déceptions en certains endroits du département, notamment dans le nord, sur les cultures de printemps qui ont subi la sécheresse. En blé, nous disposons aujourd’hui de variétés dont le potentiel est plus près de 80, 85 q/ha que de 70q/ha. Au regard de celui-ci, l’année est loin d’être exceptionnelle ».
Globalement, cette année, les taux de protéines sont bons. Entre 11,5 et 13. « Ce que l’on regrette, juge le responsable syndical, c’est l’inadéquation entre les primes et les pénalités. Un blé dont le taux de protéines est supérieur à 12 bénéficie d’un bonus en proportion inférieur au malus appliqué au blé dont le taux de protéines est inférieur à 10,5. »
Côté prix, les premiers acomptes versés,  autour de 150 euros, « sont moyens au regard des charges de production engagées dans les exploitations », juge François Chauveau. Les exploitants  qui suivent les cours attentivement sont impatients de connaître le montant du complément de prix.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui