Agri79 Informations 25 avril 2019 à 10h00 | Par Mickaël Madier, FdCuma 79, et Anne Frintz

Démonstration de désherbage mécanique sur betterave semences

Abonnez-vous Réagir Imprimer
TREFFLER TS 1220 M3 © FdCuma 79, SMAEP 4B TREFFLER TS 1220 M3 © FdCuma 79, SMAEP 4B Steketee IC Light © FdCuma 79, SMAEP 4B Steketee IC Light © FdCuma 79, SMAEP 4B B.C. Technique Phoenix © FdCuma 79, Sev, SMAEP 4B B.C. Technique Phoenix © FdCuma 79

Environ 45 personnes, dont 30 agriculteurs, en majorité planteurs de betteraves semences, ont assisté à la démonstration de matériels de désherbage mécanique sur betteraves semences, initiée par Deleplanque, avec la fédération départementale des Cuma des Deux-Sèvres (FdCuma 79), le syndicat des eaux du Vivier (Sev) et le syndicat des eaux de la Boutonne (SMAEP 4B), le 18 avril, à Availles-sur-Chizé. La démonstration a été réalisée dans le cadre du programme Re-Sources sur le territoire de la Boutonne amont. « On veut accompagner le mouvement actuel de baisse des traitements phytosanitaires », a souligné Vincent Boiron, technico-commercial pour Deleplanque.

L'utilisation des machines s'est révélée satisfaisante. « De bonnes surprises, a relevé Mickaël Madier de la FdCuma 79. Vitesse et qualité de travail pour les bineuses (de démonstration) et travail très satisfaisant de la herse étrille (empruntée à un utilisateur) malgré la crainte de générer des blessures sur les betteraves développées ». Le conseiller machinisme a seulement regretté l'absence d'équipements pour travailler sur le rang : « elle aurait été intéressante à observer ».

Cette manifestation a permis de valider que le désherbage mécanique est largement possible pour la culture de betteraves semences. Pour ce faire, « il faut soigner la préparation du sol et la plantation des betteraves, en respectant les interrangs (jeux entre les éléments des planteuses utilisées) et la verticalité du plant, avec un bon rappui, afin d'éviter un arrachement de la betterave dû à un mauvais enracinement », rappelle Mickaël Madier.

 

TREFFLER TS 1220 M3 :

- 12 m de largeur de travail

- Herse étrille de précision de 1 200 kg

- Dents de longueur 500 mm et 8 mm de diamètre capable d'étriller tous types de cultures développées. 28 mm d'intervalle entre chaque passage de dents

- Pression des dents réglable (mécanique ou hydraulique à distance) allant de 200 à 5 000 g (ressorts combinés) restant constante quel que soit l'angle de la dent (travail en butte possible)

- Logements de dents brevetés assurant une excellente stabilité et un jeu latéral de 10 mm maximum

- Bâti de profilés creux robuste équipés de roues de jauges avant / arrière (en option).

 

STEKETEE IC LIGHT :

- 7 rangs (autres choix possibles)

- Bineuse de précision à haute vitesse à partir de 12,5 cm d'écartement entre rangs. Interface de guidage muni d'une caméra numérique capable d'analyser toutes les cultures, toutes les couleurs, sur plusieurs rangs et en 3 dimensions (y compris la nuit)

- Écran tactile intuitif en cabine

- Poutre profilée de type rail

- Élément combi hydro (terrage et relevage hydraulique en option) monté sur parallélogramme avec roulements étanches

- Équipé de socs plats et lame Lelièvre (équipement betterave)

 

B.C. TECHNIQUE Phoenix :

- 9 rangs dans la configuration présentée

- Nouvelle gamme de bineuse développée par B.C. TECHNIQUE, inspirée des bineuses de la marque HATZENBICHLER dont il est l'importateur en France

- Interface de guidage par caméra de précision à détection de couleurs, « ancrée » dans le sol (poids d'environ 1 000 kg) disposant de deux roues de terrage à voie variable, munie d'un châssis tubulaire double et d'un vérin double, assurant la même vitesse de déplacement, à gauche comme à droite

- La translation globale est de 500 mm (250 mm de chaque côté)

- Côté élément de bineuse, les parallélogrammes à gestion de pression hydromécanique, en partie mécanique, par ressort, et hydraulique par le vérin amortisseur assurant également la gestion automatique de l'élément par GPS, ont été dimensionnés pour accepter les efforts latéraux en translation (bagues et axes larges).

 

De nombreux accessoires sont possibles pour travailler uniquement l'interrang (choix de socs, herse peigne, protège plant...) ou également sur le rang (éléments d'herse étrille, de roto-étrille, doigts rotatifs type Kress...).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui