Agri79 Informations 01 octobre 2019 à 07h00 | Par David Laisney

Freinage de remorque : l’hydraulique aussi performant que le pneumatique

Le système de freinage hydraulique à simple ligne ne sera bientôt plus autorisé sur les véhicules remorqués agricoles. Pour le remplacer, la réglementation impose d’installer un dispositif à double ligne dans l’unique but de renforcer la sécurité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La réglementation européenne interdit le système de freinage à simple ligne hydraulique sur les remorques et machines traînées neuves à compter du 1er janvier 2025.
La réglementation européenne interdit le système de freinage à simple ligne hydraulique sur les remorques et machines traînées neuves à compter du 1er janvier 2025. - © Axema

Au 1er janvier 2025, les systèmes de freinage des matériels agricoles neufs devront répondre aux exigences de la réglementation européenne pour circuler sur le territoire français. La solution à simple ligne hydraulique, utilisée depuis toujours, ne sera plus autorisée sur les véhicules remorqués neufs. Pour la remplacer, le montage d’un dispositif à double ligne, au choix hydraulique ou pneumatique, deviendra alors obligatoire.

Son grand atout est de renforcer la sécurité des convois agricoles, avec des performances de freinage accrues, évitant, par exemple, la mise en portefeuille du convoi. L’installation, conforme à la nouvelle réglementation, présente l’intérêt d’intégrer un véritable dispositif de freinage d’urgence en cas de rupture d’attelage.

La double ligne déjà opérationnelle en pneumatique

Le principe de la double ligne pneumatique est déjà connu sur les véhicules remorqués, réceptionnés pour circuler à 40 km/h. Il constituait, au début des années 2000, le seul procédé capable de satisfaire aux exigences techniques propres à cette vitesse. Le surcoût de cette solution et la contrainte d’utiliser un tracteur équipé de commandes pneumatiques ont freiné sa vulgarisation en France.

Les tracteurs doivent désormais être obligatoirement livrés avec au moins un dispositif de freinage à double ligne. Ils sont autorisés, jusqu’au 31 décembre 2024, à recevoir en complément une simple ligne hydraulique. Avec le développement des solutions à double ligne hydraulique pour les véhicules remorqués, il y a fort à parier que ce procédé devienne majoritaire en France. Par conséquent, ceux qui, par défaut, investissent à présent dans le freinage pneumatique sur leur tracteur risquent de ne jamais l’utiliser, de surcroît s’il s’agit d’un modèle de faible ou moyenne puissance. Cette technique n’est en effet pas compatible avec la commande hydraulique, qui présente, elle, l’intérêt d’être moins encombrante, donc plus facile à intégrer sur les matériels tractés compacts. En revanche, en optant aujourd’hui pour l’hydraulique, le tracteur équipé d’une double ligne demeure capable de gérer une simple ligne dans des conditions de sécurité correcte, à condition toutefois de respecter la limite de 25 km/h (réglementation française).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui