Agri79 Informations 17 décembre 2019 à 07h00 | Par Chloé Poitau

« Il y a urgence à définir un nouveau rapport de force »

À l’heure où s’ouvre la période de négociation des prix des denrées alimentaires, Fnsea et JA 79 invitent les organismes professionnels à s’unir avec eux pour peser plus lourd face aux GMS.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Face aux représentants syndicaux, rien que des chaises vides. Les organisations professionnelles ont boudé le rendez-vous.
Face aux représentants syndicaux, rien que des chaises vides. Les organisations professionnelles ont boudé le rendez-vous. - © Chloé Poitau

La convocation était sans appel, le communiqué de la Fnsea et des JA 79 annonçant une « mise à mort de l’agriculture » si aucun modus vivendi commun n’était trouvé. Mais parmi les 17 organisations professionnelles (OP) destinataires de l’invitation, aucune ne s’est présentée au rendez-vous, trois seulement s’excusant de leur absence. « Cela réduit nos chances de trouver une stratégie commune, déplore Alain Chabauty, président de la Fnsea 79. Pour la première fois, nous voulions proposer aux OP de les accompagner dans les négociations avec les GMS, afin de ne plus les laisser seuls faire figure de pot de terre contre le pot de fer de la grande distribution. Si nous ne collaborons pas pour aller chercher les prix ensemble, nous signons l’arrêt de mort de l’agriculture et, à terme, des intermédiaires transformateurs ».
Pour Alain Chabauty et Shayna Darak, président des JA 79, il y a urgence à changer les règles du jeu de la répartition des marges, les retombées financières pour les agriculteurs demeurant les mêmes depuis plus de trente ans. Les lois des Egalim fournissent par ailleurs un cadre propice au changement, en promettant la reconnaissance du prix de production filière par filière. « Encore faudrait-il qu’un calendrier sorte, ainsi que des sanctions efficaces », souligne Thierry Bernier, responsable bovins viande à la Fnsea 79.
La période de négociations des tarifs se poursuit jusqu’au 1er mars. Fnsea 79 et JA oscillent entre deux options pour changer la donne : solliciter les OP individuellement, et/ou organiser des actions coup de poing pour se faire entendre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes