Agri79 Informations 17 octobre 2019 à 09h00 | Par Philippe Bidet-Emeriau

« La conduite des pâtures, pivot d’une agriculture économe et performante »

Sonia Coutant, éleveuse à Mauléon, ouvre les portes de son exploitation le 24 octobre, pour des ateliers d’échanges. Cette journée de vulgarisation, coordonnée par le Civam du Haut Bocage, vise à promouvoir les systèmes herbagers économes et autonomes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sonia et Fabrice Coutant, François Marquis (au centre), 
l’animateur du Civam du Haut Bocage.
Sonia et Fabrice Coutant, François Marquis (au centre), l’animateur du Civam du Haut Bocage. - © Philippe Bidet-Emeriau

Titulaire d’un BTS ACSE, Sonia a exercé pendant six ans au contrôle laitier avant de s’installer en 2009 sur l’exploitation de ses beaux-parents, lors de leur départ en retraite. Elle modifie alors un système intensif et gourmand en concentrés achetés. « J’étais culturellement axée sur la production d’herbe et lorsque j’ai agrandi l’exploitation en 2010, j’ai arrêté l’engraissement pour un système extensif en broutards, toujours en Blonde d’Aquitaine ». Un second agrandissement de 27 ha en 2013 a conforté le système avec une MAEC (mesures agro-environnementales et climatiques). La ferme compte aujourd’hui 95 ha et 85 vaches allaitantes et ses suites.
Sonia applique dès lors le pâturage tournant dynamique, l’autoconsommation des concentrés protéagineux (féverole), les prairies multi-espèces implantées sous couverts végétaux. Elle témoignera de son expérience dans une demi-journée d’échanges, coordonnée par le Civam du haut Bocage, sur son exploitation. Rendez-vous est donné jeudi 24 octobre à partir de 10 h (lire ci-dessous). Sur l’exploitation située à la Maison Neuve à Mauléon, le pâturage tournant dynamique est conduit en rotation de deux ou trois jours, voire plus, en fonction de la pression animale, sur des parcelles de 0,3 ha. « Le couvert végétal permanent, des prairies et cultures, procure de la résilience vis-à-vis des facteurs météorologiques et climatiques. Et l’investissement est minimum sauf l’installation des clôtures, amovibles au départ », précise-t-elle.
La prairie multi-espèces est retournée après sept à huit ans pour un semi de méteil (seigle/pois/triticale/féverole/trèfle incarnat). Récolté tôt, il est suivi d’un colza dérobé pâturé au fil à l’automne, puis d’une seconde céréale d’automne semée avec la future prairies graminées/ légumineuses en couvert. La couverture des sols limite les lessivages et le salissement des adventices. Ces pratiques de réductions de coût confortent les performances technico-économiques du système : un IFT herbicide réduit à 0,13, un EBE/PB de 34 % et un EBE par UMO de 51 000/€.
En janvier, Fabrice son mari, intègrera l’Earl pour développer la vente directe. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur, il a travaillé une quinzaine d’années dans des IAA. Les animaux seront abattus à Bressuire, découpés localement, avec la vente sur place dans un magasin à la ferme. « On fait marcher l’économie locale et, avec l’installation de mon mari, on va créer un emploi. Avec la conversion bio, c’est l’aboutissement d’une adaptation à la demande sociale et aux changements climatiques », insiste Sonia.

Programme du  24 octobre chez Sonia Coutant, à la Maison Neuve à Mauléon

La journée s’inscrit dans le cadre des journées régionales « Terre à Terre » des Civam de Poitou-Charentes, sur le bassin versant du Longeron, en partenariat avec l’EPTB Sèvre nantaise. Elle se déroulera de 10 h à 16 h, autour des trois ateliers tournants, le matin et l’après-midi, coupés par un déjeuner avec des produits locaux.
Atelier 1 : réussir l’implantation de prairies multi-espèces. Atelier 2 : engraisser ses animaux avec le pâturage tournant et les aliments fermiers. Atelier 3 : supprimer les intrants chimiques grâce aux rotations culturales.
Selon François Marquis, l’animateur du Civam, « c’est une démarche collective avec plusieurs partenaires dont le Civam. Il s’agit bien d’un échange entre pairs, qui passe par des actions directement sur les exploitations ». Inscription : contact@civamhb.org

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui