Agri79 Informations 09 janvier 2020 à 14h00 | Par Agri79 Informations

Le manque de rentabilité accentue les décapitalisations

Depuis trois ans, la décapitalisation du cheptel allaitant s’accélère, principalement sous l’effet d’une faible rentabilité. C’est ce qui ressort d’une étude de l’Idele. Entre décembre 2016 et décembre 2018, la France a perdu 151 000 têtes, soit une baisse de 4 %. Une « décapitalisation très rapide » qui s’est « poursuivie en 2019 », alerte Hélène Fuchey, économiste à l’Idele. Ce constat alarmant s’aggrave quand on analyse le nombre de détenteurs de plus de 20 vaches allaitantes. Régulière entre 2007 et 2016 (-800 éleveurs par an), l’érosion a vu son rythme doubler depuis 2017, à -1 500 éleveurs par an.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes