Agri79 Informations 25 janvier 2012 à 16h46 | Par La Rédaction

Orama - L’interdiction du Mon 810 provoque la colère des céréaliers

Bruno Le Maire a été vivement critiqué au congrès d’Orama, à Dijon, pour sa position visant à interdire la culture du Mon 810.Au grand regret des organisations céréalières.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Pinta a qualifié de « catastrophique » l’arrêt des recherches sur les OGM de BASF en Europe.
Philippe Pinta a qualifié de « catastrophique » l’arrêt des recherches sur les OGM de BASF en Europe. - © N. C.

«Comment avez-vous pu régler leur compte aux OGM en à peine trois mots ? », s’est scandalisé Philippe Pinta, président d’Orama, auprès du ministre de l’Agriculture lors du Sommet du végétal. « C’est là un déni de justice, accompagné d’un déni scientifique », s’est-il emporté, avant de qualifier de « catastrophique » l’arrêt des recherches sur les OGM de BASF en Europe. Le 13 janvier dernier, Bruno Le Maire et Nathalie Kosciusko-Morizet se sont en effet engagés à interdire la culture du Mon 810 malgré la levée du moratoire sur la semence de Monsanto par le Conseil d’Etat.

Lire la suite en page 4 d'Agri79

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui