L'Action Agricole Picarde 11 juin 2019 à 06h00 | Par Romain Grignon (Agro-Transfert)

Réussir ses couverts d’interculture : sous quelles conditions ?

Comment tirer parti au mieux des couverts ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Suite à la récolte, le sol tend à se dessécher au fil du temps si aucune pluie n’intervient.
Suite à la récolte, le sol tend à se dessécher au fil du temps si aucune pluie n’intervient. - © Romain Grignon

En matière de couverts d’interculture, la biomasse produite est généralement un bon indicateur du niveau de services rendus. En effet, rechercher la conduite qui maximise la productivité de la culture intermédiaire revient à maximiser la capacité de piégeage de l’azote disponible dans le sol, mais aussi les quantités de carbone et d’azote restituées au sol par le couvert (entretien du stock de matières organiques et de la vie du   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui