L'Anjou Agricole 08 août 2019 à 10h00 | Par AA

Un outil au service de la performance équine

Implanté à Pouancé, le Centre d’entraînement du galop de l’Ouest est le 3ème de France en nombre de chevaux et d’entraîneurs résidents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans un “rond de détente” du Cergo : les poulains de 2 ans de l’écurie d’Eric Leray (à pied, portant la casquette). A sa gauche, Anthony Blais, jockey professionnel retiré du circuit après avoir compté plus de 400 victoires, et à côté de lui Daniel Théard, président du centre d'entraînement.
Dans un “rond de détente” du Cergo : les poulains de 2 ans de l’écurie d’Eric Leray (à pied, portant la casquette). A sa gauche, Anthony Blais, jockey professionnel retiré du circuit après avoir compté plus de 400 victoires, et à côté de lui Daniel Théard, président du centre d'entraînement. - © AA

C’est un domaine à cheval sur le ruisseau des Senonettes. Aux confins des départements de Maine-et-Loire et de Mayenne, il couvre 35 ha sur les communes de Pouancé et Senonnes (53). Le Centre d’entraînement régional du galop de l’Ouest (Cergo) a été fondé en 2001, à l’initiative de Claude Rouget, entraîneur de réputation nationale. « A l’époque, il y avait déjà un grand hippodrome à Senonnes, et de nombreux hippodromes satellites dans un rayon de 100 km. Le secteur a toujours été une   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui