Aller au contenu principal
Font Size

Placements
Adopter une stratégie patrimoniale

La faiblesse des retraites agricoles nécessite très en amont une anticipation pour augmenter ses ressources. De nombreux outils et leviers existent mais doivent être réfléchis et adaptés à chaque situation. Le contexte actuel oblige à la prudence.

© AS 79

Un agriculteur qui atteint l’âge légal de départ en retraite et qui justifie d’une carrière complète,peut espérer en moyenne une pension de 850 euros par mois.

La réforme des retraites en discussion avant la Covid-19 prévoyait une hausse des retraites agricoles, sans changer en profondeur le régime et donc le niveau des pensions (le calendrier et les modalités sont aujourd’hui suspendus).

Ainsi, le montant de la retraite reste insuffisant pour couvrir les futurs besoins.

En effet, on estime un besoin de ressources pour un couple de retraités entre 2 000 et 2 500 euros par mois pour faire face aux dépenses quotidiennes. Ce montant pourra augmenter en fonction de la santé (maison de retraite, aide médicalisée à la maison…).

En conséquence, en mesurant cet écart entre ressources et besoins, il apparaît judicieux d’organiser une stratégie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité