Aller au contenu principal

Lait
Agrial et Eurial annoncent leur projet de fusion de leurs activités laitières

Vendredi 18 janvier, à l’issue d’un Comité central d’entreprise exceptionnel, les coopératives Agrial et Eurial ont annoncé leur rapprochement.

La nouvelle entité, qui portera le nom d’Eurial, constituera à terme, avec 2 milliards de litres de lait, le deuxième groupe laitier coopératif français, et le sixième opérateur laitier français.
La nouvelle entité, qui portera le nom d’Eurial, constituera à terme, avec 2 milliards de litres de lait, le deuxième groupe laitier coopératif français, et le sixième opérateur laitier français.
© N. C.
Vendredi 18 janvier, à l’issue d’un Comité central d’entreprise exceptionnel, les coopératives Agrial et Eurial ont annoncé leur rapprochement, devant déboucher sur une fusion de leurs activités laitières d’ici deux ans.
Si Eurial est un grand et ancien groupe fromager, qui transforme un milliard de litres de lait par an, Agrial, lui, est un nouveau venu sur le lait. D’origine normande, Agrial est surtout connu pour ses activités en légumes, avec la marque Florette, et en cidre, avec la marque Loïc Raison, toutes deux leaders sur leurs marchés.

La nouvelle entité portera le nom d’Eurial
Agrial est entré récemment dans le monde du lait, en reprenant les activités de collecte de l’ancienne Union laitière normande (ULN), puis en créant Senagral avec l’entreprise Senoble.
Après consultation de toutes les instances concernées, et notamment  de l’autorité de la concurrence, la branche laitière d’Agrial, baptisée Filae, devrait donc rejoindre Eurial. La nouvelle entité, qui portera le nom d’Eurial, constituera à terme, avec 2 milliards de litres de lait, le deuxième groupe laitier coopératif français, et le sixième opérateur laitier français.
Ces deux coopératives, toutes les deux en très bonne santé financière, ont ainsi pour objectif de préparer l’après 2015, et de conforter leurs débouchés, en particulier sur les marchés à l’export, car c’est là que se situent les marges de progression et les meilleurs gages de la pérennité des exploitations de leurs coopérateurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité