Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Assemblée générale
Agricompta 79 devient AS Deux-Sèvres

Vendredi 11 décembre, Agricompta 79 annonçait son changement de nom. A partir du 1er janvier, la structure sera baptisée As Deux-Sèvres.

Jean-Marc Renaudeau (à gauche), président et Jean-Marie Gautier, trésorier, présentaient aux adhérents le nouveau nom de leur association de gestion et de comptabilité.
Jean-Marc Renaudeau (à gauche), président et Jean-Marie Gautier, trésorier, présentaient aux adhérents le nouveau nom de leur association de gestion et de comptabilité.
© DR

 

Vendredi 11 décembre, se tenait à Secondigny la 18e et dernière assemblée générale d’Agricompta 79. Le 1er janvier, le centre de gestion agréé ne sera plus. Il laissera sa place à une association de gestion et de comptabilité (AGC) placée sous la tutelle de l’ordre des experts comptables. « Nous sommes allés au terme du délai qui nous était accordé par la réforme des professions comptables », commente Jean-Marc Renaudeau, président de la structure deux-sévrienne et artisan de cette transformation « imposée ».

Membre du réseau national AS-CLCP depuis de nombreuses années déjà, Agricompta 79 fait contre mauvaise fortune bon cœur. Cette mue subie aura de positif le changement de nom que le conseil d’administration a décidé de faire coïncider. A partir du 1er janvier, les 658 adhérents d’Agricompta 79  deviennent adhérents de AS Deux-Sèvres. « Nous affichons notre appartenance à la fédération nationale grâce à la dynamique d’un réseau composé de 50 associations de gestion et de comptabilité dont l’un des objectifs est de renforcer la compétence de ses collaborateurs en organisant des journées de formation et d’information. »

Développer des services performants et sur mesure sont les ambitions affichées hier par Agricompta 79 et reprise demain par AS Deux-Sèvres. Proche des organisations professionnelles agricoles, l’association poursuivra ses collaborations. « Nous n’hésitons pas à orienter nos adhérents sur les services les plus à mêmes de répondre à leurs besoins. La satisfaction des agriculteurs est notre unique objectif. »

 

 

 

Le budget de la PAC soumis à l’avis des parlementaires

 

Michel Grelier, expert en information européenne, est intervenu en deuxième partie d’assemblée générale. Il a décrypté les conséquences de l’application du Traité de Lisbonne. L’une d’entre elles est la fin des dépenses dites « obligatoires » et dont les décisions s’y rapportant étaient réservées au Conseil des ministres européens. La PAC et son budget étaient de celles-ci, rappelait-il. Depuis le 1er décembre,  le Parlement européen décide, dans ce domaine, à égalité avec le Conseil des ministres. « Pour vous, l’enjeu des prochains mois est de savoir comment les parlementaires vont réagir quand on va leur présenter le budget de la politique agricole commune. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Agriculture de conservation, Deux-Sèvres.
La plante nourrit les animaux, les racines le sol
Noam Cornuault organisera sur son exploitation, à l’automne, avec la chambre d’agriculture, un rendez-vous des couverts. Il…
Publicité